Intervention de Carolina Martinez

Vendredi 27 novembre 2020, à 14h00, nous aurons le plaisir de recevoir “en distanciel”, notre collègue Carolina Martinez, qui est historienne, chercheuse au CONICET et enseignante à l’Université San Martin de Buenos Aires.

Elle est invitée dans notre laboratoire, à la demande de Jean-Marc Besse, dans le cadre des “invitations” de l’EHESS. Elle présentera quatre interventions dans ce cadre :

https://www.ehess.fr/fr/personne/carolina-mart%C3%ADnez


Celle -ci nous présentera une intervention intitulée

“Image et récit : le Détroit de Magellan dans l’Âge d’Or de la cartographie hollandaise”.

Cette présentation visera à examiner les rapports entre texte et image en analysant la production cartographique hollandaise sur l’Amérique Méridionale au début du XVIIe siècle. L’étude des images insérées dans les cartes du Détroit de Magellan et de la région patagonique entre la fin du XVIe et le début du XVIIe siècle révèle les emprunts, adaptations et interprétations des images et récits espagnols, anglais et hollandais sur les contrées de l’Amérique Méridionale. La mobilité des images et leur « dislocation » seront débattues au cours de cette séance.     

Pour un aperçu de ses travaux, vous pouvez consulter : https://uba.academia.edu/CarolinaMartinez

Son dernier livre publié :

Mundos perfectos y extraños en los confines del “Orbis Terrarum”: Utopía y expansión ultramarina en la modernidad temprana (siglos XVI-XVIII) (Ideas en … Antigua-Moderna nº 22)

Este libro propone una aproximación a la noción de utopía desde la historia cultural, reinsertando al relato utópico publicado en lengua francesa en el siglo XVII dentro de procesos históricos más amplios, tales como la competencia ultramarina, el nacimiento del escepticismo religioso y el celo en la divulgación del conocimiento del mundo en la modernidad temprana.
A partir de estas tres grandes coordenadas de lectura, se plantea que por las características que adquirieron los relatos utópicos publicados en lengua francesa entre 1616 y 1710, además de dar cuenta de la situación político-religiosa que atravesó Francia en aquel período, también se vincularon con el lugar que ocuparon la monarquía francesa y las Provincias Unidas en la competencia ultramarina. Las ambiciones expansionistas de la primera y la prevalencia comercial e intelectual de las segundas se vieron plenamente representadas en estos escritos que, publicados en el centro comercial, intelectual y editorial de la expansión transoceánica, ubicaron a sus sociedades ideales en los márgenes del mundo conocido.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.